Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2007

AUBE, SAGA DE L'EUROPE, 52

Le vétéran au glaive de feu s'installa au côté du condamné. Kleworegs, la voix reposée par la courte interruption, reprit son discours.
– Guerriers, celui-ci, puisqu'il a perdu son droit à être nommé en péchant contre la loi des guerriers, a commis un crime des plus graves. Désigné au poste de sentinelle, il n'a pas, comme il en avait le devoir, assuré sa garde. C'est un grand crime... Mais il en existe un bien plus grave, capital, auprès duquel sa coupable négligence n'est rien...
... Vous le savez tous. Les prêtres et les producteurs, quand ils ont commis un crime, sont soumis à une épreuve. Bhagos, le distributeur, décide de leur culpabilité en les punissant lui-même. Par le poison, leur sort est scellé. S'il les tue, c'est la preuve, ou la confirmation s'ils récusent les témoins, de leur noir forfait. S'il les épargne, la preuve de leur innocence ou de la légitimité de leur acte. Alors, tout est dit. Le clan du coupable paie sa dette de sang...
... Mais la punition du guerrier n'est pas dans les mains de Bhagos. Il a cédé, pour les coupables de notre caste, son droit de sanction à Thonros, dieu de la guerre et des combats. Il est, à la différence de son double noir Mawort, aussi doté d'un solide jugement. Dans sa sagesse, après mûre réflexion, il a décidé. Le courage du guerrier absoudrait ses fautes comme sa lâcheté, ce crime absolu, le perdrait...
... En temps de combat, tu aurais été mis en avant-garde, aux points les plus exposés. Si je t'avais jugé responsable de la mort de trois guerriers, tu aurais dû tuer de ta main trois ennemis... Dire que certains appellent ça une punition ! C'est impossible. Je n'ai pas non plus le droit d'attendre notre prochaine campagne contre les Muets pour te punir ou te donner une chance de te racheter. D'ailleurs, je ne sais combien de têtes d'ennemis exiger de toi, avant de t'absoudre...
... Aussi subiras-tu l'épreuve du courage. Trois fois on t'appliquera sur le corps le plat d'un glaive plongé dans les flammes. Une fois sur l'épaule gauche, une fois sur la droite, une fois sur la poitrine...

Les commentaires sont fermés.