Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/06/2007

AUBE, SAGA DE L'EUROPE, 31

Un " Ah ! " de satisfaction s'éleva. Leur attention redoubla.
- Figurez-vous, vous aurez peine à me croire, mais c'est vrai, qu'ils sont si proches du bétail qu'ils s'accouplent avec lui. Comme je vous le dis ! ... Cela ne les empêche pas de le manger ensuite. Dommage qu'ils n'aillent au bout de leur vice et ne se dévorent entre eux. Ce ne serait pas si étonnant. Ils ont presque tout de l'animal. Regardez le visage de leurs guerriers, même de certaines sorcières. Leurs marques et cicatrices sur la face et le corps leur donnent l'allure des bêtes les plus répugnantes... Je ne sais trop ce qu'ils s'imaginent en se rendant encore plus laids que la nature ne les a faits. Sont-ils assez naïfs pour croire que nous serons paralysés de peur devant leur apparence monstrueuse, dont même nos bébés riraient ? Plus subtils, pensent-ils que, face aux multiples balafres qui les couturent, nous penserons qu'ils ont livré mille combats atroces avec succès, puisqu'ils sont encore libres et vivants ? Je l'ignore.
Il reprenait son souffle. Kleworegs en profita.
- Ils ont l'esprit des bêtes, pour croire ça ! Le bon guerrier n'a que peu de blessures, sinon aucune... Ses ennemis sont morts longtemps avant d'avoir pu même l'effleurer.
- Ce sont des bêtes, c'est tout !
Un des prêtres subalternes intervint.
- N'exagérons pas. Qui méprise l'ennemi le sous-estime. Il peut avoir de mauvaises surprises. Continuons à haïr leurs vices, mais méfions-nous toujours de leurs possibles sursauts de vaillance. Après tout, même des bêtes immondes, acculées, ont tué des héros. Sachons, nous qui avons le devoir de parler vrai, leur reconnaître leur seule vertu. Ils sont hospitaliers envers quiconque, voyageur isolé, parcourt leur pays sans esprit hostile.
- Tu es bien sûr ? Pourquoi pas, au fond. Cela justifierait que les dieux leur aient donné une vague forme humaine.
- Leur pays, tu me fais rire, va ! Avec ce que nous leur en prenons, ils ne pourront vite plus accueillir grand monde. A qui il manque une patte... s'il se tient sur sa pointe !
- C'est bien possible. Un voyageur me l'a confirmé... Je n'irais pas me balader chez eux pour autant !

Les commentaires sont fermés.